Publication en magazine littéraire : une résolution facile à tenir

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Guillaume Voisine dit :

    Petite correction : c'est un délai de 4 mois qui était annoncé chez Brins d'éternité, pas deux.

    Ça ne change pas qu'il y a eu un très gros retard, dont je suis le très principal responsable. Désolé pour cela.

  2. Philippe Roy dit :

    En effet, ma mémoire m’a joué un tour. J corrige dès que je sors du bureau… C’est promis 😉

    Ceci dit, j’insiste: ce n’est pas une critique. J’hésite toujours beaucoup avant de critiquer les bénévoles. C’est davantage un avertissement pour les débutants (et je crois qu’ils sont nombreux) qui hésitent à soumettre leur travail. Il ne faut pas se décourager, malgré les retards (et les refus, mais c’est une autre histoire).

    Je crois que plusieurs débutants négligent la nouvelle (qui est pourtant le meilleur champ pour l’expérimentation) ou encore se découragent trop vite et publient directement sur leur blogue. Je le dis à tous mes amis pressés: je ne lis jamais une histoire dans un blogue (et ce n’est pas faute d’avoir essayé).

Votre avis m’intéresse.